Blogue

Stimuler le langage de mon enfant : trucs et astuces

 

 

Entendons-nous bien: toute situation de la vie quotidienne est une occasion de discussion, d’échange, d’explication, de narration, etc. Bref, notre quotidien regorge de situations propices à la stimulation du langage des tout-petits et des plus grands !

À travers ce blogue, nous souhaitons attirer votre attention sur des attitudes et des activités bénéfiques au développement langagier de votre enfant.

 

Quelques astuces favorables au développement langagier :

 

Suivez les intérêts de votre enfant:

  • Votre enfant sera plus intéressé à communiquer et à interagir avec vous si vous vous intéressez au jouet qu’il prend, à ce qu’il mange ou au livre qu’il regarde…
  • Lorsque votre enfant est concentré sur quelque chose, décrivez-lui ce qu’il regarde ou ce qu’il fait.

 

Servez-lui de modèle :

  • Lorsque vous parlez à votre enfant, placez-vous à son niveau pour qu’il puisse voir votre visage. Il pourra ainsi s’imprégner de vos mimiques et d’un bon modèle articulatoire.
  • Reformulez derrière lui en bonifiant ses productions.
  • De plus, il n’est pas nécessaire de faire répéter l’enfant pour qu’il enregistre le bon modèle.
  • Par exemple: lorsqu’il dit « toto » pour gâteau, offrez-lui un modèle enrichi : « Tu veux manger le gros gâteau. Hummm, le gâteau a l’air bon.»

 

 Ralentissez votre débit :

  • Les enfants ont tendance à reprendre les modèles.
  • En parlant plus lentement, ils distingueront plus facilement les sons que vous prononcez, les mots que vous utilisez, les phrases que vous formulez…

crédit photo: éducatout

 

Accordez un délai de réponse :

  • Laissez à l’enfant le temps de vous répondre pour voir s’il dit quelque chose.
  • La conversation peut alors se poursuivre en fonction de ce que l’enfant a dit.
  • Cela lui montre la réciprocité de l’échange et fait de lui un vrai partenaire de communication.

 

 Décrivez ce que vous faites :

  • Lorsque vous êtes en action, profitez-en pour expliquer ce que vous faites.
  • Produisez des phrases simples mais complètes.
  • Vous utilisez peut-être la forme: « Maman va faire un gâteau » ou bien « Lucie veut manger le gâteau ». Préférez :  « Je vais faire un gâteau », « Tu veux manger le gâteau ».

 

Aménagez des temps de causette à 2 :

  • Réservez des moments pour discuter seul à seul avec votre enfant.
  • Ainsi, vous éviterez d’être coupé par son frère ou sa sœur, le téléphone ou votre conjoint(e).
  • Tous les prétextes sont bons pour jaser : lors des repas, du bain, du ménage, de la sortie au parc, d’une visite chez grand-maman et grand-papa… Mais aussi en lisant des histoires, en jouant, en rangeant …

 

Mais surtout : ayez du plaisir à communiquer !

 

Quelques activités pour stimuler le langage :

 

Chanter des berceuses et des comptines :

Source: Renaud Bray

Comptines à gestes pour les tout-petits :

  • Elles sont riches en intonation et en rimes.
  • Les gestes facilitent la compréhension de l’enfant : il imite les gestes de l’adulte collés aux paroles de la comptine.
  • Elles sont aussi une entrée privilégiée dans la symbolisation, propre au langage : les gestes deviennent porteurs de signification.

 

Comptines et chansons pour les petits et les plus grands:

  • Les comptines affinent la perception du rythme et la conscience phonologique dont les enfants ont besoin pour apprendre à parler, à lire et à écrire.
  • La mélodie facilite la mémorisation des paroles. Elle contribue ainsi à enrichir le vocabulaire et les habiletés morphosyntaxiques (structures des phrases).
  • En chantant, vous stimulez donc votre enfant sur le plan langagier à travers des sons, des rimes, des mots, des structures de phrases récurrentes… 

 

Crédit Photo: Pinterest

Raconter des histoires :

  • Les enfants apprécient généralement qu’on leur raconte des histoires. Cela peut, par exemple, devenir le rituel du coucher et vous offrir un moment privilégié de partage et de tendresse à deux.
  • Pendant une période, les enfants vont vouloir toujours la même histoire ! C’est parfois lassant pour les parents, mais pour eux c’est un moyen de s’imprégner du vocabulaire, des tournures de phrases, des intonations, du schéma narratif etc.
  • Quand une même histoire a été lue, relue et re-relue, vous pouvez changer les rôles et demander à l’enfant de vous raconter l’histoire. Aidez-le en posant des questions sur la suite de l’intrigue, les sentiments du personnage, etc…
  • Il faut aussi faire des liens avec son vécu. Par exemple, le personnage de l’histoire a perdu son chien. Tu te souviens, c’est comme nous quand on croyait que Fido était parti, mais il était juste caché dans le jardin. Crois-tu que le personnage va aussi retrouver son chien ?

    Source: Renaud Bray

  • De plus, les récits et les contes sont l’occasion d’aborder certains thèmes de la vie humaine : la naissance, la différence, la liberté, la colère, la tristesse, la mort, la séparation… Toutefois, le contenu est adapté au niveau de compréhension de l’enfant et transmis dans un cadre sécurisant : votre voix ! Pour l’aider à gérer ses émotions, par exemple, voici quelques suggestions.
  • Les images sont également importantes car elles sont d’excellents supports de discussion et de commentaire. Vous pouvez donc varier les plaisirs en choisissant des livres sans texte ou des albums aux illustrations riches (pas trop simples, pas trop collées au texte…).
  • Allez visiter la bibliothèque de votre quartier ! C’est l’occasion de découvrir, regarder, sentir, feuilleter les livres et de laisser votre enfant explorer et choisir !

 

Source: Archambault

 

Les histoires éveillent à l’écrit et développent l’imagination!

 

Jouer, jouer, jouer

 

  • Non seulement le jeu est une activité agréable mais c’est aussi une source d’apprentissage immense : respect des règles, tour de rôle, habiletés sociales, apprendre à perdre… À quoi s’ajoutent des apprentissages auxquels on pense plus volontiers : lexique de la nourriture avec la dinette, des parties du corps  avec le poupon, des moyens de transport avec les autos etc…
  • Un enfant qui joue n’a pas l’impression d’apprendre ou de travailler !! Encore faut-il offrir des supports qui soient stimulants !!

 

Quelques idées de jeux :

 

  • Chasse au trésor (dans le sable, bain de mousse, sac de billes…) où on cache des images (plastifiées) ou des figurines que l’enfant doit trouver à tâtons.
  • Parcours de l’aventurier : l’enfant doit se rendre d’un point A à un point B du salon par exemple sans toucher le sol et récupérer un certain nombre d’images/d’objets sur le chemin.
  • Jeux de memory, pige dans le lac et de loto sont faciles à fabriquer, avec votre ou vos enfants. Internet est une mine d’or à explorer pour vous inspirer!
  • Jeux de construction en bois permettent à l’enfant d’imaginer, de créer, de s’organiser, de manipuler les pièces de bois, de fabriquer toutes sortes de construction et….tout détruire pour recommencer ! Quel plaisir!

  • Jeux de village/maisonnette/ ferme offrent aux enfants la liberté de créer des scénarios et des dialogues sans cesse renouvelables!
  • Jeux de rôles (jouer au docteur, à l’école, à la marchande etc.) sont des activités qui familiarisent l’enfant avec différents types de dialogues et lui font découvrir ses habiletés pragmatiques puisqu’il doit endosser le rôle d’un personnage et les caractéristiques qui le définissent!

 

Le jeu permet à l’enfant de se construire, de comprendre et d’apprivoiser le monde  afin de pouvoir s’y intégrer.

Quand on y réfléchit, tout le monde joue, même les adultes !

 

Vous êtes inquiet du développement langagier de votre enfant?

Malgré de bonnes attitudes et des activités variées, votre enfant semble avoir des difficultés à s’exprimer, à comprendre ou à communiquer? Nous vous invitons à prendre contact avec nous. Notre équipe est composée d’orthophonistes qui proposent leurs services dans nos deux points de services situés à Lasalle et à Vaudreuil. En rencontrant votre enfant, elles pourront analyser son développement langagier et déterminer ses besoins!

 

CLINIQUE ÉVOLUTION